34SA ascenseur émotionnel

34SA ascenseur émotionnel

Bilan émotionnel.
34 SA – 8ème mois, dernière ligne droite.

Est ce que se convaincre de ne pas avoir peur, pour ne plus avoir peur, c’est être forte ?
Car je suis terrifiée. Mélangée entre plusieurs sentiments, celui de m’être embarquée dans quelque chose de complètement fou, qui me terrorise … et à côté de ça, waw je le fais, j’y suis presque, ça va arriver, ça va M’arriver .. et je vais le faire, aussi dure et intense que cette experience soit elle, je vais le faire !
Nous allons avoir un bébé. Notre bébé.

Je suis habitée par tant d’émotions ces dernières semaines. Tout est si intense (je ne cesse de répéter ce mot mais c’est celui qui pour moi représente le plus la grossesse). Tout est décuplé, tout va si vite, tout est si proche mais en même temps, si flou…

Ce jour J va bientôt vraiment se produire. On l’imagine, on sait qu’il arrivera, mais impossible de se projeter. Se dire que NOUS allons le vivre ! De quelle manière ? Comment vais je surmonter tout ça? Puis la douleur? Les hormones? Les angoisses? Les heures d’attente peut être? Vais-je y arriver ? Et comment ? Et après ?

Je le disais. C’est si intense.


J’essaye de me raisonner, de me calmer, de le prendre cool & de surmonter ces angoisses, la tête haute, avec excitation & tellement d’amour .. et je crois y arriver! Mais parfois, d’un coup (les hormones) je perds tout contrôle de mes pensées. Je suis envahie par une tonne de questions, de remises en questions. Waw ça va se produire…! Je vais vraiment rencontrer ce petit être bientôt ! Ce n’est pas un rêve, c’est bien réel.
La suite ne sera peut-être pas celle qu’on imagine, mon accouchement non plus d’ailleurs, mais c’est comme ça, c’est notre histoire et après ces belles épreuves ce ne sera qu’un souvenir parmi tant d’autres… Et puis dans quelques mois, tous les 3 à la maison.
J’en rêve.

J’ai hâte, j’ai peur mais j’ai hâte.
Je t’aime tant et je m’excuse déjà d’avoir peut être mal fais certaines choses. Je m’excuse si je flanche de temps en temps, si je doute, si j’ai peur. Mais je t’aime et je suis là.
Nous serons toujours là.

A toi mon petit prince

You May Also Like

Leave a Reply